Finale de la Coupe de France Régionale à Bercy

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Magazine

DENISE CHALLA« On y monte pour ramener la coupe à Tardets »

Denise Challa, ses joueuses mais aussi la Soule entière croient fermement en l'exploit.

N’essayez pas de demander à Denise Challa, l’entraîneur des filles du Zibéro, quel est l’objectif de son groupe à Bercy... droit dans les yeux elle démarrera au quart de tour : « Vous plaisantez ou quoi ? On n’y va pas pour faire du tourisme, on y va pour ramener la coupe ! ». Déjà assurées de remonter en N3, Denise et ses joueuses peuvent réaliser une saison historique pour la première saison sur le banc du Zibéro de cette pure Souletine, partie, pour raisons professionnelles, exercer ses talents durant 25 ans à Irissary. « En début de saison, l’objectif fixé par les dirigeants était de finir le plus haut possible en championnat, l’objectif de la coupe c’est moi qui l’ai fixé ». En décembre précisément. Juste avant le 3e tour de la coupe face à Urrugne : « le discours d’avant-match, c’était : on bat Urrugne et on va en finale ! ». Message reçu cinq sur cinq, ou plutôt « bost sur bost » comme on dit ici. « Vous voulez la preuve qu’en Soule tout le monde y croit, venez voir », Denise nous montre l’affiche des fêtes de Camou-Cihigue. Une affiche...verte pour la circonstance ! Sur laquelle les jeunes ont tout prévu. On peut en effet y lire au niveau du programme : « Samedi 5 mai à partir de 20 heures : apéritif pour fêter la victoire des filles à Bercy », et plus bas : « Lundi 7 mai, 20 heures : apéro et séance photos/autographes avec nos starlettes locales ». Pour tout Souletin qui se respecte, le doute n’est pas permis, la victoire sera au bout. Dans l’ombre des garçons, les filles du Zibéro ont aussi des ambitions : « en championnat aussi on veut finir premières, pour être les dernières championnes d’Aquitaine (la région changeant de nom) ». Pour y parvenir, Denise Challa a sa recette : « être nous-mêmes tout simplement. Jouer avec nos caractéristiques, sans s’occuper de celles de nos adversaires ». Justement, les caractéristiques de Kremlin-Bicêtre, c’est un peu l’inconnue pour Denise Challa : « mais ça l’a été pour toutes les équipes depuis une bonne partie du parcours... mais après tout, je doute que Kremlin ait beaucoup d’informations sur nous aussi ! ». Pour pouvoir disputer la finale, Tardets a déjà réalisé un gros exploit en sortant Auneau le tenant du titre en ½ finale : « Elles avaient pourtant fait de la conservation de la Coupe, leur objectif principal de la saison » relate Denise. Alors, autant ne pas s’arrêter en un si bon chemin !

Fabrice Borowczyk

 DENISE CHALLA

« Si l’objectif en championnat avait été fixé par ses dirigeants, c’est Denise Challa qui a fixé l’objectif Coupe de France à ses joueuses en décembre ».