16éme de finale Championnat France Promotion Honneur

Écrit par Jacques Laherre le . Publié dans Comptes Rendus

logoUSJÀ Nérac (47)

Josbaig 24 - RC Daglan  6 (mi-temps : 10-3)

Stade André Duprat Arbitre : M. Benjamin Barreteau(Ligue Nouvelle Aquitaine). Chambrée de supporters essentiellement Béarnaise, terrain excellent, temps gris, pluie en deuxième mi-temps

Pour Josbaig: 3 essais de Laborde (38è), Penen (65è) et Larrieu (78è) – 2 transformations et une pénalité d’Arrostegiy (46è). 1 transformation de Casenave (78è)

Pour Rugby Club Daglan : 2 pénalités de Lesvigne (33è et 61é)

 

US Josbaig

Caly- Santal Bulain- - Loustalet (cap)-Jouanillou –- Laborde Lapuyade Bevilacqua – (m) Arosteguy – (o) Ticoulat – Bernasqué  – Mata – Guillemet –Larrieu - Casenave JPh

Sont entrés : Pourtau - Lahut - Lepretre – Penen – Minvielle - Larquié  et Cazenave.

Entraîneurs : Gilbert Ticoulat, Bruno Ciosse et Santiago Rodino.

 

Rugby Club Daglan

Chakaud – Mazot- Simao- Picadou- Faure- Marty S et J 6 Hamelian  - (m) Sabatie S  (cap) (o)  Guinot- Sabatie M – Lesvigne- Agnona F  – Vidal - Roubio

Sont entrés : Matthieu – Zanatta – Rougier – Faure – Agnona – Doumeyrou et Lamarche

Entraîneurs : Baille et Fongaufier

 

Henri IV a construit, dès son plus jeune âge, son royaume et sa destinée dans ce beau pays de l’Albret. Le salut des Josbaquais pour cette saison en sera-t-il de même ? Il est trop tôt pour y répondre mais les Béarnais ont réussi à contenir cette solide équipe de Daglan et s’offrir un prochain tour face à d’autres dordognots annoncés encore plus solides en l’occurrence Le Bugue. Le peuple Josbaquais dominait fortement la chambrée Néracaise. Elle a respecté avec beaucoup de communion la minute de silence en l’honneur de l’un des siens, fidèle des fidèles : Clément Bellaucq, disparu ce vendredi. L’entame de la partie est à l’avantage des Josbaquais mais les deux équipes sont présentes en défense, anhihilant à merveille les attaques de leurs adversaires. Les béarnais dominent territorialement sans pour autant déflorer le score. Ils préfèrent une pénaltouche au but mais sans succès suite à la présence d’un avant jaune au-delà de son maul. Daglan riposte par des avants incisifs. Lors de la seule incursion dans les 22m de Josbaig ils concrétisent une pénalité des 22m  face. Sur un bel enchainement, Josbaig échoue sous les poteaux adverses. Ils bénéficient d’une pénalité qu’ils jouent à la main, alors que le but était facile Après deux temps de jeu, Romain Laborde s’écroule en but pour un 7 à 3 logique à la pause. Dès la reprise, Daglan impulse un rugby direct faisant des dégâts dans les rangs Josbaquais. Malgré tout l’axe du terrain Josbaquais défend à merveille autour du sécateur Mata. Sur une faute en touche Daglan se rapproche au score sur pénalité. Josbaig semble au point de rupture. Dans la foulée Arrosteguy échoue au but des 40m. Sur le renvoi au 22 m profond, Casenave allume une chandelle relâchée par  Lesvigne. Penen fraîchement rentré pousse au pied et s’affale dans l’en but. Arrosteguy transforme. Il reste un quart d’heure et Josbaig vient de créer un écart significatif qui porte un coup au moral des Dordognots. Ils tentent leur va tout mais la dextérité des trois quarts dorodgnots est très aléatoire et ils lâchent beaucoup de ballons sous la pression défensive Béarnaise. Daglan obtient une pénaltouche mais les avants Josbaquais refoulent avec beaucoup d’à propos leurs homologues. Sur une énième attaque de Daglan, Larrieu contre au pied avec un dribbling sur 60m venant sceller la victoire des siens. Match sérieux et abouti des Josbaquais qui leur permet d’accéder aux 8ème de finales du championnat de France. A déplorer la grave blessure de Santal au genou à qui nous adressons nos vœux de prompt rétablissement.

Jacques Laherre