N2F – 1ere Journée – Oloron frappe fort d’entrée

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Comptes Rendus

oloron ecoute entraineurHBC Oloron : 25
Mios Biganos : 13
Mi-Temps : 10-5.

Arbitres : Anthony et Julien Roman

A Oloron (Salle Palas).

HBC Oloron :
Gardienne de buts : Elichiry (5 arrêts) et Biec
Joueuses de Champ : Aragon (2/4), Camblong (1/1), Caroff (), Carralot (2/8), L. Pedelaborde (6/9), M. Pedelaborde (5/10), Peyran (6/6 dont 4 pen), Pierrine (cap)(3/7).
Entraîneur : Marie-Pierre Ipas.
Exclusions temporaires : Pierrine (8e, 29e), M. Pedelaborde (23e), Peyran (54e).

Mios Biganos :
Gardienne de buts : Gambiny (13 arrêts).
Joueuses de champ : Boudigues (2/2), Campo (0/2), Charpentier (2/2 dont 1 pen), Hyacinthe (4/9), M. Jonette (0/1), N. Jonette (0/2), Labrado (3/7), Lesellier (0/1), Martin (), Mayer-Drouot (cap)(1/1), Mouhica (1/2).
Entraîneur : Bernadette Puyau.
Exclusions temporaires : Lesellier (39e, 53e), N. Jonette (14e), Mouhica (21e), M. Jonette (34e).

Après les nombreux mouvements de l’intersaison : renvoi du poste d’entraîneur des seniors d’Alain Mordefroid auquel a succédé le retour de plusieurs anciennes joueuses, quelques incertitudes pouvaient planer au-dessus de la formation du HBCO. Ces doutes sont pour l’heure levés avec la probante victoire face à l’équipe qui a fini en tête de la poule l’an passé (sans pouvoir accéder à l’étage supérieur…) : Mios Biganos. Une victoire nette et sans bavure ne souffrant d’aucune contestation. Pour l’occasion, le duo des sœurs Pédelaborde (Lisa et Maë) était reconstitué et a fait parler la poudre. En inscrivant 11 buts à elles deux, elle ont fait presque aussi bien que l’équipe girondine en totalité ! Autre joueuse particulièrement efficace : une autre ancienne revenue au bercail : Pauline Peyran que certains disaient « bien diminuée physiquement »… A vrai dire, on n’a pas vraiment remarqué !!! Bien au contraire même, Pauline semble avoir conservé tout son talent et avoir même pris du gabarit ! Voilà qui devrait énormément apporté au HBCO cette saison. Face aux Girondines, les Oloronaises n’ont jamais tremblé. D’entrée de jeu, elles infligent un 3-0 autoritaire qui plante le décor (7e). Mios va bien tenter de rentrer dans la partie (3-2, 13e), mais la machine tango bien orchestrée par Bénédicte Pierrine est lancée. Défensivement, Oloron fait preuve d’une absolue solidité et en 14 minutes, Ana Aragon et ses coéquipières inscrivent un 6-0 qui met fin aux espoirs visiteurs (8-2, 27e). L’écart de 5 buts acquis à la pause (10-5) va demeurer intact jusqu’au milieu du second acte (15-10, 46e), moment choisi par les Oloronaises pour donner un nouveau coup d’accélérateur. Mios est débordé, les Oloronaises euphoriques et l’écart monte encore (19-10, 51e). Grâce à une défense de fer (aucun but encaissé dans les 8 dernières minutes), Oloron s’impose largement et s’installe sur le podium de cette nationale 2… la saison est bien lancée en Haut Béarn.

Fabrice Borowczyk

oloron ecoute entraineur

« La saison démarre parfaitement pour Maë Pédelaborde et ses partenaires »