N2M – 10e Journée – Tardets perd gros

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Comptes Rendus

baque 2 Tardets : 22
TEC : 23

Mi-Temps : 8-12

A Tardets (Salle Municipale). Arbitres : Timothe Arce et Florian Levy.

Zibéro Tardets :
Gardiens de buts : Plagnard ©(20 arrêts dont 1 pen).
Joueurs de Champ : Arhie (1/3), Baqué (9/13 dont 0 pen/1), Bozom (), A. Campané (1/2), Costes dit Casalet (0/5), Etchebehere (0/1), D. Khayar (3/10 dont 2 pen/2), Le Bigot (), Marmissolle (5/8), Mazquiaran (2/4), Peillen (1/1).
Entraîneur : Mathieu Tauzin.
Exclusions temporaires : Peillen (37e, 50e), Etchebehere (1e), Le Bigot (21e), Marmissolle (25e), Campané (49e).

Entente Territoire Charente Handball :
Gardiens de buts : Vignaud (16 arrêts dont 1 pen) et Renaud ().
Joueurs de champ : Bussard (1/3), Levasseur (0/1), Ros Arribas (6/14 dont 2 pen/2), Gauguet (5/8 dont 3 pen/4), Rodriguez (6/9), Goumard (0/2), Manem (0/2), Pap (2/3), Gire ©(0/3), Tharaud (3/6 1 dont 1 pen/2).
Entraîneur : Pascal Couvidat.
Exclusions temporaires : Bussard (13e), Ros Arribas (41e), Gire (47e).

Il y a des soirées où rien ne va. Samedi soir, appartient à cette catégorie pour le Zibéro Tardets. C’est tout d’abord l’entame de match que les Souletins ratent. Avec plusieurs échecs aux tirs et de nombreuses pertes de balles que vont bonifier les Girondins (2-8, 15e). Ensuite, les hommes de Mathieu Tauzin, mettent en place une meilleure assise défensive et le Zibéro redevient une muraille infranchissable. Comme dans le même temps, en attaque, ça va un peu mieux aussi, Tardets revient sur les talons girondins en 5 minutes (7-8, 20e). C’est Daniel Khayar qui permet aux Basques de revenir à hauteur des Bèglais (9-9, 24e), Xabi Etchebehere offrant leur offrant un but d’avance à la pause (11-10). Le début de la seconde période est en faveur de Nicolas Arhie et des siens (17-14, 41e). On pense que le Zibéro a fait le plus dur. Mais les malheurs vont s’accumuler et pleuvoir sur la maison verte durant la une fin de match cauchemardesque. C’est tout d’abord Beñat Marmissolle qui écope d’un carton rouge direct à près de 20 minutes du terme (42e). Ce sera le tournant du match. Mais ce ne sera pas le dernier coup du sort pour le Zibéro, qui va ensuite perdre sur blessure l’une de ses plus puissantes armes offensives : Julian Khayar. Victime d’une rupture du tendon d’achille à la 58e minute, sa saison est d’ores et déjà fortement compromise. A ce moment-là, le score est revenu à parité (20-20). Dans la grisaille de la soirée, Bastien Costes Dit Casalet semble donner un peu de lumière à 30 secondes du terme (21-20), mais un dernier coup du sort, sous la forme d’un pénalty sifflé et transformé à la dernière seconde par Sébastien Thoumazeau, prive Tardets du succès. Oui, il y a des soirées comme ça, où rien ne va.

Fabrice Borowczyk

Il a dit :

Mathieu Tauzin (entraîneur Zibéro) : « Une expulsion, une grave blessure et pour finir une défaite qui nous échappe à la dernière seconde, c’est une très mauvaise soirée pour nous. A partir de maintenant et jusqu’à la fin de la saison, on ne va plus parler de valeurs techniques handballistiques, mais de valeurs humaines. Nous allons traverser une période difficile, mais c’est dans ces moments-là qu’on voit la valeur d’un groupe. Mais ici, on aime bien la difficulté et le combat ».

baque 2

« Saison sûrement terminée pour Julian Khayar, victime d’une rupture du tendon d’achille en toute fin de match. Un sacré coup dur pour le joueur et son équipe »
Photo archive Romain Perchicot.