N3M – 21eme Journée – La belle fête de la JAO

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Comptes Rendus

JAO COTEAUX DE LUY 3bis

JAO 79 27 15 22 15
Côteaux Luy 77 16 17 19 25


Mi-Temps : 42 - 33.

Scores aux quarts-temps : 27-16, 15-17, 22-19, 15-25.
Lieu : Oloron (Salle Robert Scohy). Spectateurs : 550. Arbitres : Sébastien Nassiet et Clément Marquevielle.

J.A. Oloron :

Sylla (11), Ort (2), Dardol (8), Caubu (6), Denis (8), Benquet (6), Jakubowski ©(7), Marchand (16), Mazarin (), Jeanville (15).

Entraîneurs : Marcel Tremea et Marc Coronas

Côteaux de Luy :

Daure (12), N. Daudignon (5), Dunoguier (16), Lamarque (6), Fernandez (), Dupouy-Sisteron (8), Pugniere (15), Brambati ©(9), Paralieu (6).

Entraîneurs : Frédéric Lanave assisté de Pascal Dauga

C’était soir de fête à Scohy samedi soir. Durant toute l’après-midi, la salle Scohy s’est muée en véritable musée du souvenir de la montée en N2 acquise dix ans plus tôt. A travers des expositions photos et des vidéos, chacun a pu « rajeunir » d’une décennie. Les « héros » de l’épopée 2008-2009 étaient tous là, soit en chair et en os, soit en « virtuel » à travers des messages vidéo qu’avaient enregistrés les plus éloignés (Paris et Washington !). A 20 heures, la rencontre contre Côteaux de Luy pouvait démarrer, avec deux hommes servant de liens entre les deux générations : le « Guy Roux » oloronais, Marcel Tremea aux commandes de l’équipe et sur le terrain, le capitaine d’aujourd’hui et débutant d’alors, Rémi Jakubowski. L’émotion était évidemment présente. La salle Scohy était pleine comme un œuf, comme s’il s’agissait d’un match pour la montée, comme il y a dix ans. Tout comme cela s’était produit lors de la saison historique, des tribunes provisoires avaient été installées sous les panneaux pour permettre à tous d’assister à cette dernière levée à domicile de la saison. Même le match possédait un enjeu, particulièrement sympathique… les deux formations s’affrontaient pour décrocher, juste avant la dernière journée, la troisième place du classement derrière les intouchables Auch et Clermont. Et les Oloronais n’ont pas gâchés la fête, mais aurait-elle pu l’être ? Certainement pas, mais quoi qu’il en soit, les héritiers des héros d’il y a dix ans, ont démontré qu’ils possédaient eux aussi de belles qualités sportives, athlétiques et morales. Sportives, dans un premier quart temps de folie où les partenaires d’un Thibaut Marchand, à la progression fulgurante depuis 9 mois, ont enthousiasmé leur public par un jeu offensif à souhait qui leur a permis de remporter le premier quart-temps de 11 points (27-17). Athlétiques, à l’image de ces smash d’un José Dardol, toujours adepte d’un basket spectaculaire ou d’un Mathias Jeanville capable de chiper des rebonds au nez et à la barbe de ses adversaires, pour, une poignée de secondes plus tard, faire trembler leurs filets. Et qualités morales enfin, lorsqu’il a fallu résister au retour de folie des Landais dans le dernier quart-temps, ces derniers prenant même les commandes à 5 minutes du terme. Dans un tel cas, retourner la tendance est toujours compliqué, mais la JAO 2018-2019 a su démontrer à ses devanciers et à tous, qu’elle a, elle aussi du caractère… Cette formation largement recomposée à l’intersaison, est peut-être bien le début d’une belle aventure, peut-être comme une autre génération qui s’était formée en 2003-2004 pour la réussite que l’on sait. De cela et du match, les amis de la JAO en ont longuement parlé lors du repas d’après-match qui a vu se réunir plus de 250 convives…encore un succès pour la JAO !

Fabrice Borowczyk

Ci-dessous retrouvez toutes les photos de l'aprés-midi, du match et....de la soirée ! Photos : Jean-Marc Lacoste

ANCIENS JAO 2008 2009 MAILLOTSter

ANCIENS JAO 2008 2009 MAILLOTS 2ter

 ANCIENS JAO VESTIAIRESter

ANCIENS JAO 2008 2009ter

ANCIENS JAO 2008 2009 AMBIANCEter

JAO COTEAUX DE LUY 1bis

JAO COTEAUX DE LUY 2bis

JAO COTEAUX DE LUY 3ter

REPAS JAO3