PN – 1ere Journée – Une cruelle fin de rencontre

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Comptes Rendus

jao equipe1 15 16GAUJACQ 75 JAO 68
Score aux quarts-temps : 21-21/16-14/20-19/18-14

Salle Paul Lacoste / Gaujacq / 150 spectateurs
Arbitres : Mrs Barrouillet et Lancien

Gaujacq : Lestage(6) Labadie(5) Lacaule(4) Robinson(18) Valverde(21) Dossarps(8) Orreindy() Esponda(8) MunarrizBarquero(2) Dussoulier(3)

JAO : Pérez(4) Ort(7) Maysonnave(18) NyapeyeNgawa(16) Benquet() Allard(5) Jakubowski(3) Giraudo(13) Turpin(2) Mazarin()

Les oloronais ont vécu une incroyable et cauchemardesque fin de match en encaissant un 7-0 dans les 30 dernières secondes ! Le score affiche 68-68 à 30 secondes du buzzer et l’ex-montois Valverde profite d’une généreuse faute pour redonner l’avantage aux siens 69-68. Les béarnais vont malheureusement vendanger une balle de match avant d’être sanctionnés par une faute personnelle et faute disqualifiante concrétisées par 4 lancers-francs. La « messe est dite » et le capitaine Dossarps clôture le score et cet incroyable 7-0 ! Les hommes de Cyril Soto ont malgré tout démontré en cette seconde journée qu’ils étaient capables de rivaliser avec les grands favoris de cette poule et cette défaite, aussi cruelle soit-elle, reste très encourageante.

Dès le début de rencontre, les bleus dans le sillage de la paire Maysonnave/Ort répondent coup pour coup aux assauts chalossais et font même la course en tête (10-14/5’). Les défenses prennent le pas sur les attaques des deux côtés du terrain mais les oloronais ne lâchent rien et dominent la bataille du rebond (21-21 / 10’). Ils vont même refroidir la salle landaise en faisant un premier break (26-33/16’) immédiatement stoppé par un temps-mort. Le passage en zone des locaux va perturber la belle machine béarnaise qui encaisse un cinglant 11-2 en cette fin de première mi-temps orchestré par le maître à jouer Valverde.

A 37-35 à l’entame du troisième quart-temps, les oloronais s’en remettent à l’expérience de NyapeyeNgawa pour rester dans la partie(42-41/24’) mais commencent à souffrir face aux assauts des cadets de Chalosse. La paire Robinson/Valverde profite de cette baisse de régime pour infliger un nouveau 10-2 et creuser le plus gros écart de la rencontre(52-43/27’). Mais les visiteurs ne craquent pas, s’en remettent à leur jeu collectif et reviennent dans la partie à l’entame du dernier quart-temps57-54.

Tout reste donc à faire et les deux équipes vont se rendre coup pour coup dans ce final où la paire Maysonnave/Giraudo répond aux intenables Robinson/Valverde. Les béarnais négocient bien le pressing tout terrain adverse, dominent le rebond offensif mais ne parviennent pas à décrocher les locaux (59-58, 63-62, 67-65). Giraudo égalise par un panier primé à 30 secondes du terme (68-68) mais nul ne peut imaginer à cet instant du l’incroyable issue de cette partie.

Les Oloronais sortent la tête haute de ce combat face à un des grands favoris de la poule et se préparent à affronter samedi prochain à Scohy la solide équipe de Puymirol.

jao equipe1 15 16