N3M – 20eme Journée – Malaussanne n'a pas tenu la distance

Écrit par Jacques Dufau le . Publié dans Comptes Rendus

logo malaussanne mazerolles basket soubestre

Côteaux Luy
87 24 21 15 27
2MBS 61 15 12 17 17

 Mi-Temps : 45 - 27.

Scores aux quarts-temps : 24-15, 21-12, 15-17, 27-17.

Lieu : Monségur (Halle des Sports). Salle comble (500 spectateurs environ). Arbitres : Patrice Ortis et Nicolas Lacaze.

2MBS :

Bignes (7), Capbdebocq (3), Albino (6), Kuhne (3), Adediran (8), Pujol (7), Lalaude ©(), Ndiaye (9), Batt (5), Samb (13). Entraîneur : Philippe Dupouy assisté de Jacques Moncade. 

La soirée était prometteuse : un derby entre 2 formations tournées vers l'offensive et libérées de toute pression, une salle comble 1 heure avant le coup d'envoi. Malheureusement, les Béarnais n'ont pas été à la hauteur du rendez vous. Dominés dès l'entame de la rencontre, ils perdent tous leurs duels et se font trouer en défense. Les Landais prennent rapidement le large en s'appuyant sur un collectif parfaitement maitrisé, avec un Pugnière impérial dans la raquette qui ressort les ballons pour ses extérieurs. Un panier primé leur donne un avantage conséquent juste avant la fin du 1° acte (24/15).
Adediran tente de dynamiser son équipe mais les joueurs du Soubestre, en retard en défense,  sont logiquement sanctionnés par les arbitres. Les locaux, en jouant sans intérieur, se paient même le luxe de dominer aux rebonds offensifs. A la pause, l'affaire parait entendue d'autant que l'on ne voit pas poindre le début d'une révolte béarnaise (45/27).
Capdeboscq inscrit enfin un panier primé à la reprise mais l'embellie est de courte durée. Les 2 formations rivalisent ensuite de maladresse mais les Landais, sur la ligne de réparation, maintiennent une avance confortable.
Le sursaut d'orgueil des joueurs du Soubestre n'aura pas lieu, bien au contraire. A trop discuter avec les arbitres ou les joueurs adverses, les visiteurs sortent complètement du match. Seul le jeune Bignes tente crânement sa chance mais la fin de rencontre tourne à la démonstration en faveur des locaux qui tiennent leur revanche du match aller.

Jacques Dufau