Aupa Zibéro

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Non catégorisé

editoHandball :

Le week-end passé était synonyme de repos pour la plupart des équipes de handball.

Mais pas en Nationale 2 masculine ni en pré nationale. Et ce fût l’occasion pour le Zibéro Tardets de marquer de son empreinte ce week-end avec deux succès probants pour ses équipes fanions. Les garçons tout d’abord qui ont réussi un véritable exploit en s’imposant à Toulouse (35-33), là où la quasi-totalité des équipes se cassent les dents. Auteurs d’un début de match tonitruant, les Souletins ont ensuite tenu bon en fin de rencontre lorsque les Toulousains revenaient fort. Ils effacent ainsi l’échec à domicile subi la semaine précédente contre le TEC. Des Charentais qui ont du reste confirmé leur embellie en s’imposant à la surprise générale contre le leader Rezé, qui plus est largement (34-27). Ce qui prouve deux choses : tout d’abord, les Tardetsiens ont bien fait de créer l’exploit à Toulouse, sans quoi ils auraient figuré au classement dans le trio de queue, et d’autre part, l’échec face à ce même TEC n’était peut-être pas qu’un accident, l’entente charentaise étant l’équipe en forme du moment. A mi-parcours, le Zibéro est donc 3e ex aequo, mais attention aux apparences, la place de lanterne rouge occupée pour l’heure par Limoges n’est qu’à trois points !
Chez les filles du Zibéro, les beaux jours perdurent avec une victoire importante ramenée de chez un concurrent direct : St Loubès (31-25). Les filles de Denise Challa restent leaders avec toujours un point d’avance sur Eysines, mais désormais avec 3 longueurs d’avance sur Agen, les « compatriotes basques » de Nafarroa ayant eu la bonne idée de faire trébucher les Lot-et-Garonnaises (28-16).
En pré nationale garçons, Pau Nousty 2 continue son parcours de santé avec une nouvelle nette victoire ramenée du BEC (35-28). C’est la 12e victoire en 13 journées pour les hommes de Cédric Moreno qui caracolent en tête avec 7 longueurs d’avance sur Hendaye. Chez les autres équipes béarnaises, les Gantois de Bruno Risqwaït se sont nettement imposés dans le derby déséquilibré face à Lescar (28-21). Les garçons d’Olivier Cerdan poursuivent leur chemin de croix avec cette 12e défaite en 13 matches. Quant aux promus gantois, ils restent solidement attachés à une belle 4e place. Enfin, belle réaction des Oloronais d’Yvan Boyé qui ont renoué avec le succès en prenant le meilleur à Palas de Bruges 33 (31-27). Le HBCO est positionné en plein ventre mou du classement (7e) avec 10 points de retard sur le leader, mais avec aussi 7 points d’avance sur l’antépénultième (BEC). De quoi permettre à Yvan Boyé de préparer sereinement l’avenir durant la fin de la saison.

Basket :

Mauvais week-end pour la JAO, toujours à la recherche de son premier succès en championnat en 2018. En s’inclinant à Landouge (85-78), chez un autre promu, lui aussi en lutte pour le maintien, les hommes de Sébastien Junca ont subi leur 4e revers consécutif. Les voici désormais talonnés par Landouge et Pau Nord Est, les Palois ayant signé l’exploit du week-end en s’imposant à Panazol (68-64). Pour la JAO, il n’y a pas d’autre alternative que de s’imposer samedi soir face au CSP. Il devrait y avoir de l’ambiance à Scohy !
La troisième équipe béarnaise, 2MBS est celle qui tire le mieux son épingle du jeu. En s’imposant chez le CSP Limoges (55-53), l’équipe du Soubestre reste 5e, mais revient à un petit point du podium.
Enfin en Régionale 2 féminine, Artix-Labastide-Cézéracq se donne un grand bol d’air en s’imposant dans les Landes, chez un rival direct, Cauna (42-37), confirmant ainsi la victoire du match aller.